Si votre nom est alsacien, se compose de plusieurs syllabes et se termine par -er, il y a de fortes chances pour qu'il désigne l'habitant d'une ville ou d'un village. médiév. Ce nom fut adopté par les premiers Chrétiens dès le IIe siècles. La Provence fait partie de l'Empire allemand en 1032 et elle passe par héritage à Beatrice de Provence, fille de Berenger V, épouse de  Charles Ier de Sicile, comte d'Anjou et roi de Sicile, qui fut le fondateur de la maison capétienne d'Anjou-Sicile. Notre cousin par alliance Beat Hensslin (ou Hänßle) est représenté dans un vitrail (appartenant au Musée Unterlinden de Colmar) mentionnant Beat Henßlin. Au vu de l'histoire politico-religieuse du comté de Hanau-Lichtenberg, auquel appartenait Rittershoffen, on peut évoquer un changement de nom volontaire pour faire oublier l'origine suisse et réformée de cette famille face aux édits royaux français. La branche alsacienne est formée des descendants d'Ursula Stähelin (1592-1644) qui a épousé à Bâle d'abord Bernhard Greiner, né vers 1579 à Ausgsbourg, puis Weiland Johann Conrad (1592-1656). Schöning, Göttingen, p. 51. D'autres familles avec le même patronyme existent en Sarre, en Alsace bossue, et près de Stasbourg, à Mutzig, une famille juive - extrait daté de 1790, à lire dans Revue des Études juives (1910) : Ces noms étaient largement répandu dans les pays germaniques, notamment en Suisse et surtout en Allemagne, au cours du Moyen-Âge. À voir les armoiries des Bub > Buob de Colmar c'est vers cette dernière signification que l'on peut pencher. Lire Emig (2014) ...et... notre cousinage. Le nom de famille Wetzel est largement répandu en Alsace, Allemagne et Suisse. Wörterbuch der deutsch-lothringischen Mundarten. (1887), L-Z, 1316 p. Schweizerisches Idiotikon digital, Band I & II (1744). Ci-contre les armoiries Greiner suite à leur anoblissement en 1602 (, Des familles Guggisberg originaires notamment de Belp sont apparentés avec ma famille, Notre cousin par alliance Beat Hensslin (ou Hänßle) est représenté dans un vitrail (appartenant au Musée Unterlinden de Colmar) mentionnant, [ Kastlanei f.: Amtsbezirk eines Kastellans (circonscription d’une chastellenie) ], Cette fonction du pouvoir politique au niveau local se développa surtout à partir du XIII, Cependant, le choix du nom reste une inconnue. Les premières apparitions du nom Schürch remontent au Moyen-Âge en relation avec la seigneurie de Grünenberg, qui était la plus puissante du "Oberaargau" (Haute-Argovie). Il n'est pas rare que l'une ou l'autre de ces variantes linguistiques puisse s'observer au sein d'une même famille ; en revanche d'autres familles gardent toujours la même écriture. ← La flèche dans les armoiries de ma famille Sturm confirme bien leur représentation militaire. Le patronyme Hensslin (Henßlin) serait un diminutif familier en langue allemande de Hans ou Hanß en Hänslin, Hänßlin ou Hensslin, Henßlin, patronyme qui a donné en français Hanselin ou Angelin. VOLKSBERG ("") Pas de surnom particulier , mais la signification du nom du village semble évidente; Volksberg , montagne ou colline du peuple. Ensuite, il se remarie le 12 janvier 1712 à Wissembourg avec Maria Dorothea Boell ou Böll (1691-1737), fille de Johann Caspar Boell (~1643-1711) [4] et d'Eva Magdalena Lehr. Il arrive en huitième position, précédant de peu l'inévitable Martin. Il se marie le 7 août 1703 à Wissembourg avec Maria Margaretha Schönlaub (1654-1711), dont il est le troisième époux ; elle est originaire de Landau in Pfalz (Palatinat) et décède à Soultz-sous-Forêts (Bas-Rhin, Alsace) le 12 avril 1711. Vol. La Provence fait partie de l'Empire allemand en 1032 et elle passe par héritage à Beatrice de Provence, fille de Berenger V, épouse de  Charles Ier de Sicile, comte d'Anjou et roi de Sicile, qui fut le fondateur de la maison capétienne d'Anjou-Sicile. ... Sauf pour les descendants installés à Laval (Mayenne), où ce nom de famille s'est écrit avec la ligature latine pour devenir Œhlert dans l'acte de mariage de Johann Daniel le 19 avril 1797 [30 germinal an V] que lui et son frère Henri (témoin) ont pourtant signé Oehlert ! Sa signification est en allemand : wohl = bien, agréable, bien-portant, et Hüter = garde, gardien. Vous l'avez sans doute déjà remarqué en parlant avec un Français d'une autre région, il y a des mots ou des expressions qui sont propres aux Alsaciens, que bizarrement les autres ne comprennent pas ! Deutsche Sippennamen : ableitendes Wörterbuch der deutschen Familiennamen : mit zahlreichen urkundlichen Nachweisungen, über 60000 Hinweisungen auf heutiges Vorkommen und über 8000 Wappennachweisungen. Le nom allemand Preis ou Preiss est issu du nom en allemand moyen Pris ou Priss (vom Mittelhochdeutsch) qui qualifie une personne ayant un caractère louable et « digne d'éloges » (voir aussi Grimm & Grimm, 1854-1961). Chacun de ces noms est aujourd’hui un patronyme distinct et cela n’implique en rien que les porteurs ont un ancêtre commun. Au fur et à mesure, il donne une image différente, s’accompagnant d’une signification variante pour chaque modèle. (1656). Les équivalents français des noms géographiques polonais : l’exonymisation en français des toponymes du territoire de la Pologne. Les registres d'état-cicil continuent à être en allemand, sauf dans les grandes villes, jusqu'à environ 1806. Nouveaux eCrits scientifiques, NeCs_01-2017, p. 1-13. Souvent ce sont des expressions traduites du Sans aucune parenté à l'origine, certains descendants sont apparentés avec mes branches Baltzinger. Les patronymes alsaciens Schirch, Schirck, Schirk, Schurck sont-ils des vartiantes de Schürch? On pense qu'il a dû désigner un économe, un intendant. Ce nouveau patronyme sera exclusivement utilisé à partir de cette date : il est attesté par les registres paroissiaux luthériens et des actes notariés. Le domaine sera vendu par les héritiers le 13 février 1640 aux Kesselring, de la famille de leur mère Martha Kesserling. Certes, les périodes françaises ont parfois conduit à des modifications, ainsi les patronymes allemands contenant des Umlaut (ä, ö, ü) sont souvent imprimés sous la forme de digrammes, soit ae, oe, ue, en l'absence des caractères d'imprimerie ou de clavier nécessaires. Trésor de la langue Française informatisé, http://www.atilf.fr/tlfi, ATILF - CNRS & Université de Lorraine. Pour plus de détails, passer le curseur sur le département de votre choix 0 Preiss ou Hausser). Nous pouvons distinguer deux origines familiales et peut-être deux étymologies; ces noms ont tous une origine allemande. De religion réformée; il est né à Lüterswil le 7 mai 1673 et a émigré en Alsace probablement dans les années 1690. Son fils Johann Friedrich Städel (1728-1816), reprend le commerce et devient aussi banquier. Le nom de village “Hohatzenheim” a connu au cours du temps différentes transformations: Acenheim (1166), Azinheim, Azzenheim (1178), Atzenheim (1320), Hohen-Atzenheim (1494), hohenatzenheim (XVIIIe siècle), Atzne (en alsacien), et ainsi de suite. = étude linguistique des noms de lieux, d'une région ou d'une langue, du point de vue de leur origine, de leur transformation, ou de leur signification. Haux Le nom est assez rare, on le rencontre surtout en Moselle ainsi qu'en Belgique. On trouve également, avec le même sens, les patronymes Schirach, Schira(k), Schiro(k), Schirck, Schirk. Mais, répétons-le, ces interprétations ne sont valables que pour les familles d'origine juive. En outre, l'influence de la langue celte est souvent négligée et c'est pourtant elle qui a été remplacée par l'alémanique, alors que le latin et le francique n'ont eu que peu d'influence . Et pour en savoir plus sur les Kessel... Quand Guggisberg devient Kochersperger : notre ancêtre Bendicht Guggisberg et sa famille émigre de Belp (canton de Berne) à Rittershoffen (Haut-Rhin) - leur fils Hanß Guggisberg épouse Anna Sommer sous ce patronyme (en 1664), sera enterré dans ce village en 1727 sous Korchersperger, nom déjà utilisé dans le testament à la mort de son épouse en 1709. Gerhard, Nürnberg, Theil 3, Pl. ... Dans les campagnes et en semaine le costume traditionnel alsacien se formait d'une jupe et blouse noires. Rott est un grand poisson d'eau douce commun en Allemagne, aussi nommé Schuppfisch (en français chevaine, en latin Squalius cephalus (Linné, 1758). En fait, ils étaient à l’origine des qualificatifs d'une personne, des prénoms, puis des patronymes. « celui qui habite dans un château fort, une redoute et les défend » (IIe s. av. JEAN BUOB , conseiller de la ville de Colmar ; Porte de même. = ensemble, système formé par les noms de lieux d'une région ou d'une langue. Les patronymes alsaciens, à l'exception des noms en welsch, sont en allemand, et en différentes écritures gothiques jusqu'en 1941. Le patronyme Kastler est directement dérivé de Kastlan un raccourci du nom allemand du métier Kastellan ou Kasteller (dérivé du latin castellanus). À noter que l'ancêtre Nicolaus Liechteisen est notre Sosa 19574 à G15. A noter que Burc (p. 1577) est une forme ancienne de Bürg emprunté au français bourg. Nom d'origine allemande, Stähelin est très répandu dans la zone linguistique alémanique. Tu devrais trouver le village maintenant. Le nom Fritsch, équivalent alsacien de l'allemand Fritz, est un hypocoristique du prénom Friedrich (= Frédéric), la langue allemande étant friande de formes courtes pour les prénoms les plus usuels. Seuls des patronymes familiaux seront traités dans cette page. : 1. Le nom allemand Mathis correspondant au prénom allemand et latin Matthias (ou Mathias), lui-même est une contraction du nom grec Mattatias, de l'hébreu Mattatja ou Mattitjahu signifant "don de Dieu (Jéhovah)" - c'est cette forme et signification que l'on rencontre préférentiellement chez les ascendants protestants. Il se marie le 7 août 1703 à Wissembourg avec Maria Margaretha Schönlaub (1654-1711), dont il est le troisième époux ; elle est originaire de Landau in Pfalz (Palatinat) et décède à Soultz-sous-Forêts (Bas-Rhin, Alsace) le 12 avril 1711. En effet, Schirch ou Schurck peut avoir pour racine "schirge", signifiant en alsacien pousser ou glisser. Dictionnaire du Moyen Français (1330-1500), version 2015 (DMF 2015). Bourgeois de Colmar, il a été Schultheiss et Stettmeister. Néanmoins, ce nom composé est formé de Heim, signifiant le domicile, maison, village, et de Wolf, Wëlf (au pluriel Wölfer ou en francique Welfen) ou une autre ancienne forme signifiant loup ou plus généralement un canidé, et bien d'autres significations, notamment : - Wolf : machine à nettoyer les céréales dans un moulin à vent et l'action wolfe ou wölfle ; - Wolfer est un chien de berger ; - définir le caractère d'une personne (différentes possibilités), etc. Composés: Hagmann et Hagemann (homme de la haie), Hagenauer et Hagnauer (prairie de la haie, lieu-dit), Hagmeister (propriétaire), Hagenbach (ruisseau), Hagenbuchle et Hagenbucher (haie de hêtres), Hagenlocher (trou dans la haie). Signification et étymologie du nom SCHULZ Origine : schulz est un nom alsacien-lorrain, designant le maire de village, surnom. Les Hunsiker de cette région sont devenus protestants, car elle appartenait de 1415 à 1798 au Canton de Berne, en fait annexée en devenant l’Argovie bernoise… et intégrée en 1798 dans le canton d’Aargau quand ce dernier a été créé sous occupation française  ! Ou encore évoquer Haut = peau par la prononciation alsacienne, c'est simplement ne pas savoir que la prononciation varie grandement du Sud au Nord et aussi ne pas connaître celle du suisse alémanique. https://www.beliebte-vornamen.de/1705-1495. Comme en France, USA, Canada... Aujourd'hui, les digrammes doivent être remplacés par des lettres à Umlaut : on ne doit plus écrire Schuerch mais Schürch, Wohlhueter mais Wohlhüter - en aucun cas Schurch ni Wohlhuter. Les ascendances du célèbre sculpteur colmarien Auguste Bartholdi. Annales de démographie historique, 2 (108), 53-65. Ils ont hérité de la "Maison Sandherr", aujourd'hui un monument historique sis 36, Grand-Rue à Colmar, anciennement "Zum Löwe" (au lion - parfois aussi nommé au Lion rouge), ainsi que l'auberge "zum Haas" (au lièvre) dans la même rue : ces biens avaient été achetés par l'aubergiste Andreas Städel (1470-1542), le père de Barbara et beau-père d'Andreas ; il tenait aussi un fief de l'abbaye d'Ebermünster. 1, 2e éd. Ci-contre les armoiries de nos ancêtres Stähelin de Bâle - voir aussi la page Armoiries pour détails. A partir du XVe siècle, un long processus de fixation des noms de famille s'amorce. Qu’ils soient loufoques, déconcertants voire insaisissables, ces noms ont pourtant une signification claire comme de l’eau de roche. Ce diminutif se prononce et s'écrit avec les différences liées aux dialectes locaux dans les pays de langue allemande. [ci-contre à droite] La paroisse protestante d'Obernai date de 1877 et son église de 1902. Deux pistes : Kochersberg est un mont surmonté d'un château (détruit au XVI. « fonctionnaire préposé à la garde d'un château » (1002-24 ds Mittellat. Burkhard et Burkhart sont connus en Suisse alémanique, le deuxième aussi en Alsace, terre d’immigration pour de nombreux Suisses au cours des siècles (tableau ci-dessous). En Alsace, de nombreux toponymes s'appellent ou comportent le mot hard(t) ou hart, comme la Hardt, une forêt qui s'étend de Kembs jusqu'à Colmar (souvent nommée forêt de la Hardt - un pléonasme). Dictionary of American Family Names. Elle est aussi en étroite relation avec l'histoire, la géographie et de la démographie. en usage au Moyen Âge. Il est bien répandu notamment en Alsace et Moselle, Bade-Wurtemberg, Bavière, Tyrol autrichien et italien, Suisse alémanique. Dans un article récent de notre revue (Revue du CGJ, n° 76, Octobre 2003, p.8), on montre qu'il y a une famille MICHEL-LEVY, dans un village du Haut-Jura, famille catholique depuis au moins 4 siècles. Dans notre généalogie, la famille portant le nom de famille Umbdenstock est connue depuis la fin du XVe siècle à Beblenheim, puis au siècle suivant surtout à Ostheim, et aussi Hunawihr, Mittelwihr, Riquewihr... Les noms Vix, Veith, Fix ont pour origine le prénom germanique Withold ou Wido, dérivé du « Althochdeutsch » (vieux haut Allemand) Wit (ou Wid ou Widu) signifiant forêt. C'est Johannes Emmich, l'ancêtre de la lignée des Emig de Mittelwihr. Dans les deux cas, cela ferai allusion au caractère d’une personne, voire pour le premier à un travail de forges. L’explication la plus courante est nom : composé de burg signifiant lieu fortifié et hard fort : diverses variantes sont mentionnées, certaines en français. Armorial général ; précédé d'un Dictionnaire des termes du blason. Le nombre de points figurés sur des dés en héraldique renferme une allusion mystique, à quelque fait ou à quelque action qui s'est faite dans un certain temps, ou par une certaine quantité de choses, ce qui fait qu'en blasonnant on devrait toujours nommer le nombre de points de chaque dé. Comme dans d'autre armoiries familiales, la présence d'une rose dans l'écu, bien qu'assez courante, pourrait ici aussi avoir une mention d'appartenance luthérienne, la rose étant le meuble des armoiries du réformateur Luther. Un tel usage peut parfois dérouté un généalogiste non alsacien parlant. Les ancêtres connus sont respectivement : Nota : Tenter de trouver des explications sur ce nom en imaginant des significations sans l'Umlaut sur le u, par ex. - nom alsacien-lorrain, voulant dire haie - Haie, en vieil allemand. Dans les dictionnaires allemands, on ne trouve aucune information sur une signification de nom ou prénom pour ces patronymes. Notre ancêtre Jacob Sturm est arrivé de Heidelberg, ancienne capitale du Palatinat, avant la Guerre de Trente-Ans. En France, Kastellan se traduit par castellan ou châtelain : du lat. Ce sont par exemple : NOTA : la définition d'un mot ou nom ayant conduit à un patronymedoit être celle J.-C. ds TLL s.v., 524, 58) puis en lat. (1903). Le nom allemand Sandherr provient d'une personne propriétaire d'une sablière ou d'une carrière de sable et qui l'exploitait : un nom composé par Sand = sable et Herr = seigneur, maître, monsieur (voir aussi Grimm & Grimm, 1854-1961) : Besitzer einer Sandgrube, -kühle, einer, der an der Sandkaul wohnt. Les origines familiales du sculpteur Auguste Bartholdi sont rarement évoquées dans ses nombreuses biographies, probablement parce que méconnues. Ceci accrédite aussi la présence du T dans le patronyme et ce qui amène à penser que c'est une erreur d'écriture qui est à l'origine de la suppression du T. Les Klein sont en principe des hommes tout petits, contrairement aux Lang et aux Gross, qui impressionnent par leur taille ou par leur carrure. Armorial général de France, dressé, en vertu de l'édit de 1696. Ceci n'accrédite pas les suppositions souvent émises d'une origine d'un autre bourg, comme Balzingen (alias Baltzingen) au Luxembourg. De Lilienhausen, nous nous rendons par le Judenberg , le nom de ce lieu pourrait être en lien avec le village voisin Langensoultzbach dans lequel il y avait une communauté juive et une synagogue. Le 30 avril 1595, il achète la Thürnburg à Wintzenheim ; par cette aquisition, il complète son patronyme en Linck von Thürnburg. À noter que l'ancêtre Nicolaus Liechteisen est notre Sosa 19574 à G15. Il désigne dans ce cas celui qui est originaire de Wickersheim, commune du même département (Wickersheim-Wilshausen). Van Goor Zonn, Gouda, vol. Outre la même signification que celle donnée ci-dessus, il en existe d'autres à voir ci-contre dans le "Das Schweizerische Idiotikon digital". Une autre origine du nom pourrait être un diminutif dérivé de l'alémanique Stachel (= pointe, épine) (adj. Dans l'histoire de la Provence, on peut citer le comte de Provence et de Forcalquier Raimond Berenger V (1198-1245 à Aix). Signification et étymologie du nom SCHULTZ Origine : schultz est un nom alsacien, designant le maire de village . Les familles Berenger dans notre généalogie sont de Provence, avec des émigrants à Mauritius. Signification du toponyme : le village (ou hameau) situé sur une hauteur. Il a évolué au fil des années et peut être différent de village en village. Le s de Wickers marque le génétif en allemand. nécessaire]. Puis, ci-contre dans l'extrait en fac-similé du Lexicon de 1745, p. 837 [traduction : Ehenheim, Ober-Ehenheim, Obernheim, une ville en Basse-Alsace, au bord du Ergers, 3 miles de Strasbourg [? Nous reproduisont ici celui de notre famille Greiner, originaire d’Augsbourg, d’après le fac-similé ci-dessus - un extrait de la p. 824 de Rietstap (1884). Le patronyme allemand Eschbach désigne une personne originaire d'un lieu nommé Eschbach : caractérisé par un frêne (Esche) au bord d'une rivière (Bach). Plus sur les noms et prénoms en Alsace... HART, m. und f. silva. Gieselbert = Gilbrecht, Gile, Gilgen, Gyle, Gils, Gipel, Gipelo, Gyppel. Dans la salle du conseil, des vitraux représentent les armoiries des propriétaires successifs de l’immeuble, dont celle ci-contre de S. Wilhelm Linck - cliquer dessus pour agrandir. A ce jour, plus du 80% des familles suisses possèdent des armoiries, dûment répertoriées dans les nombreux armoriaux cantonaux ou corporatifs. L'alsacien fait partie des langues alémaniques, parlées dans les pays de la haute vallée du Rhin, en Allemagne, France, Suisse et en Autriche dans le Vorarlberg.Il est très proche du badois (le badois est aussi appelé alémanique).. On ne parle pas alsacien dans toute l'Alsace : - Dans l'extrême nord de l'Alsace, on parle une langue francique, comme en Lorraine. B. Cela pourrait donc être, à l'origine, quelqu'un qui habite le lieu, la maison du devin. De lui, nous savons peu sinon qu'il a fait construite une maison en 1584 dans la rue des Juifs, ses armoiries et cette date figurent au bas de l'escalier de la maison (ancienne maison Boyer). Village … ahd. N° 392. JEAN-JACQUES LICHTEISSEN, marchand-épicier à Strasbourg ; Porte de sable à un sautoir d'argent, accompagnée de quatre palmes d'or. La première fut une des villes de la Décapole, puis devint ville royale française et catholique ; elle chassa les protestants en 1629. Porte de gueules à une flèche d'argent, empennée d'azur, périe en barre, la pointe en haut, accompagnée en chef d'une rose d'argent, boutonnée d'or, et en pointe d'un dé aussi d'argent, marqué de sable. Rietstap J. Patronymes italiens Votre nom de famille en Italie. Nom alsacien. Anno Domini 1589. Veit Barthold est né vers 1578 à Monheim am Rhein (Rhénanie-du-Nord - Westphalie), situé entre Düsseldorf et Cologne en Allemagne. Huit enfants naissent, tous à Wissembourg. Le paysan, le cultivateur est représenté par les noms Bauer et Baumann, l'activité agricole étant sans doute présente aussi dans le patronyme Huber (Hueber), celui qui exploitait une "hube" (mesure de superficie et par extension parcelle de terre). Sa signification n'est donc pas forcément à mettre en relation directe avec Sturm = tempête, voire tempétueux, mais avec soldatesque ! L'empereur Maximilien Ier l’aurait doté de lettres de noblesse avec des armoiries qui blasonnent : "D'or, à une rencontre de taureau de sable, acorné et annelé d'argent, heaume avec lambrequins de sable d'or, cimier, le meuble de l'écu entre un vol d'or ", néanmoins aucune trace n’a pu être trouvée pour les confirmer, ni plus tard par Charles-Quint ou par la Diète. Bruzen de La-Martiniere A. Helbing & Lichtenhahn, Bâle, 812 p. Stöpel C. : Geogen - geographische Genealogie Deutschland. Les actes de naissance, seuls justificatifs pour le nom de famille, y sont depuis écrits avec la ligature, donc Œhlert. Beliebte Vornamen : Männliche Vornamen im Mittelalter. Bien que la Réforme, dans ses débuts, ait trouvé de nombreux adhérents dans les campagnes, le canton de Solothurn demeure finalement fidèle à la foi catholique. Beatus Vogler (1530-1590), pas de lieux, mais sa fille Kunigonda Vogel(in) est née vers 1565 à Sainte-Croix-en -laine et décédée  en 1596 à Andolsheim ; Hans Vogler, né vers 1540 à Bennwihr et décédé en 1601 à Muntzenheim. C'est en 1391, que ce village bernois, de langue alémanique aujourd'hui encore (Schwyzerdütsch), intègre Solothurn avec la seigneurie de Buchegg.

Maison à Vendre Meurthe Et Moselle Avec Piscine, Ligue Des Champions 2013-14 Classement, Test Guilford Et Zimmerman Pdf, Distance Tunis El Haouaria, Hôtel De La Plage Mahogany, Stage Tennis Bretagne, Cri Du Tigre, Vacances Scolaires 2019 2020, Brigitte Jacqueline Françoise Lerebours, Scitec Nutrition Creatine, Quartier Des Artistes Paris 14, Lien D'âme Soeur,