USMO Athlétisme

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Flash infos
Accueil Au revoir

Au revoir

Envoyer Imprimer PDF

Chers Amis sportifs,

Je vous fais part de mon départ définitif du club à partir du 1er juillet 2020. J’ai envoyé un courriel la semaine dernière à notre présidente, Josiane Malpart et au vice-président, Antoine Sabbatorsi pour leur signifier le fait ; en ces termes : «Il est temps pour moi de tourner la page après 31ans au sein du club... Je n'entamerais donc pas une 32ème année. Cette décision n'a pas été facile à prendre, mais elle est mûrement réfléchie. Voilà une histoire, pour moi et le club qui se termine. C'est la fin d'un cycle, (je le vois ainsi) un nouveau va naitre assurément. Qu’il soit riche en événements avec des adhérents passionnés et motivés pour préserver l'âme du club ; tous mes vœux vous accompagnent».

Je n’ai pas grand-chose à rajouter à cela. Si ce n’est que j’ai eu beaucoup de satisfaction à travers une bonne moitié de ma vie au sein du club. L’ U S M Olivet a toujours été mon club de cœur. J’ai été heureux de participer à mes nombreuses compétitions en tout genre sous ses couleurs. Bien-sûr, ma plus grande satisfaction a été de participer à la vie du club durant ces longues années... Aussi, je me rappelle (comme si c’était hier) lors de mes entrainements dominicaux au domaine du Donjon, qu’un groupe de copains m’avait invité à participer aux entrainements du mercredi sur le stade d’Yvremont. Oh ! Nous n’étions pas nombreux, une poignée de passionnés ; j’ai accroché et signé de suite.

Depuis, l’eau a coulé sous les ponts et des centaines d’adhérents ont foulé la piste d’Yvremont... Je garde en mémoire la plupart d’entre eux et les temps forts du club, principalement les extra-sportifs. Je vous dis au revoir. Je ne quitte pas Orléans, mais je devrais  vadrouiller plus souvent et longtemps, libéré de mes engagements envers le club.

Chers Amis Sportifs, Je vous souhaite le meilleur, de réaliser vos projets des plus sages aux plus fous. Enfin, je voudrais terminer mon message sur une citation de J-F-Kennedy : ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous. Demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays. Je vous invite à remplacer le mot pays par le mot club. Bonne continuation à tous...

Philippe

 

Sponsors