USMO Athlétisme

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Flash infos
Accueil Marathon regardé à la loupe

Marathon regardé à la loupe

Envoyer Imprimer PDF

Marathon de Dubaï

L'avant et le marathon de Philippe effectué à Dubaï le 24/01/2020, regardés à la loupe.

Trois points essentiels pour comprendre:

  1. Estimation: courir le marathon en 4h13’. Soit: 6’au km. J’ai évalué mon potentiel sur le marathon d’après mes deux semi-marathons effectués en septembre et octobre 2019.
  2. Objectif final: courir le marathon en 4h. Soit: 5’42’’au km. Cet objectif était ambitieux, au regard de ma préparation Générale et en raison de mon potentiel du moment.
  3. De courir à la sensation: J’ai fait le choix de courir à la sensation dans la mesure que je n’avais pas préparé spécifiquement ce marathon. J’ai pris cette option pour aborder la distance sous un angle plus ludique, sans chrono, en espérant les 4h à l’arrivée.

Déroulé de la course d’après les temps de passage enregistrés tous les cinq kms:

Soit au km: du 1er au 5ème : 5’42’’ - du 5ème au 10ème : 5’36’’ - du 10ème au 15ème : 5’41’’ - du 15ème au 20ème : 5’50’’ Du 20ème au 25ème : 6’02’’ - du 25ème au 30ème : 6’22’’ - du 30ème à l’arrivée : 1h35’35’’ : 7’52’. Moyenne au semi-marathon: 5’42’’ soit : 2h00’29’’ à mi-distance.

Constat : Je tiens au semi-marathon une moyenne correspondante à mon objectif final, ensuite je m’éteins à petit feu.

Pourquoi je n’ai pas tenu le même rythme après la première moitié du marathon?

Lors de la course, j’imprime entre le 5ème et le 10ème une vitesse trop rapide... Si j’avais couru avec un chrono, j’aurais pu maintenir la même moyenne jusqu’au S-M, mais sans à-coups... Je me serais plus économisé pour maintenir plus longtemps le rythme imprimé lors du premier S-M... Ma baisse de rendement serait assurément parvenue, (manque de foncier) mais plus tard dans la course.

De ma préparation à mon expérience vécue lors du marathon de Dubaï, que faut-il retenir:

  • Manque de foncier (volume d’entrainement): Je me suis décidé à faire le marathon 2 mois avant l’épreuve.
  • Préparation empirique: je n’ai pas fait de préparation spécifique pour ce marathon.
  • J’ai voulu courir à la sensation: en espérant les 4h à l’arrivée, suivant le contexte général et par défi.
  • Je n'ai pas tenu compte de mon estimation première: courir le marathon en 4h13mn.
  • Manque de fraicheur: Fatigue liée au voyage et aux deux jours de ballades précédents le marathon.

Comment préparer un marathon et réussir son challenge:

  1. Un marathon se prépare en amont, bien avant les deux mois spécifiques précédents l’épreuve.
  2. A travers la préparation générale et spécifique, la progressivité est primordiale pour optimiser sa forme physique.
  3. Il faut déterminer son potentiel physique avec un maximum d’éléments avant la préparation spécifique.
  4. il est indispensable d’estimer son temps final au marathon, déterminant ainsi, l’allure de course au km.
  5. Le marathon se gagne avec une préparation spécifique et minutieuse durant les deux derniers mois jusqu’au jour J.
  6. Un marathon peut se perdre (toutes proportions gardées) sur changement de dernières minutes.

Il faut donc retenir: Qu’un marathon est une épreuve exigeante nécessitant une préparation physique optimale, accompagnée d’une rigueur constante jusqu’à la banderole: arrivée.... J’ai ainsi mis en exergue mon expérience dernière en démontrant que  j’ai pratiquement accumulé toutes les fautes à ne pas commettre pour préparer et courir les 42.195kms.

Cela dit, je me suis lancé dans l’aventure en connaissance de cause avec la volonté première et absolue de franchir la ligne d’arrivée. Me voilà une fois de plus heureux et comblé ; aussi, à imaginer le prochain marathon... Cependant, il sera préparé et abordé différemment, assurément !

Chers Amis Sportifs, En terminant ce volet, Je perçois qu’il manque une suite, à l’instar de mon précédent récit. Car il me semble intéressant de développer les six points exposés ci-dessus: Comment préparer un marathon et réussir son challenge. Alors, je vous dis à bientôt, si vous le voulez bien.

Philippe

 

Sponsors